L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Carol Shields (Canada)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature nord américaine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 20:11 (2014)    Sujet du message: Carol Shields (Canada) Répondre en citant


Carol Shields était une romancière (mais aussi poète, dramaturge et biographe) canadienne, d'origine américaine, qui est morte en 2003 d’un cancer du sein (eh oui on en meurt encore).
Outre une belle biographie de Jane Austen, j’ai lu plusieurs de ses romans : Swann, La république de l'amour, La mémoire des pierres (Prix Pulitzer), Une soirée chez Larry et Bonté.
Je recommande sans réserve l’ensemble de ces œuvres mais je voudrais parler plus particulièrement de Bonté, le roman dont elle disait être « la sorte de livre que je voulais lire mais que je ne pouvais pas trouver ».

Bonté : Une écrivaine, Reta (pour une fois, le métier de l’héroïne a un vrai sens), mère de 3 enfants et femme de médecin voit son aînée de 19 ans laissée tomber petit ami et université pour s’installer dans la rue, assise par terre près de l’entrée du métro, avec son bol et un écriteau en carton sur lequel est inscrit « Bonté »…
Bien sûr, tout le monde y va de son interprétation mais Reta s’acharne à vouloir comprendre et puis, pour échapper à la souffrance une ou deux heures par jour, elle décide de se mettre à la suite d’un de ses romans d’été qui a eu du succès…
Ce roman est, entre autres, une réflexion approfondie sur la création littéraire.
Une soirée chez Larry et Bonté marquent une rupture avec ces autres livres et sont souvent moins appréciés.

Dans Swann, une fermière est assassiné ; du fait que l'unique livre (de poésie) de cette femme va être édité à titre posthume, quatre voix distinctes nous racontent sa vie : multiples facettes mais très clairement identifiables.
La République de l'amour nous conte une histoire d’amour entre deux personnes ; tous les deux le cherchent et le trouveront mais avec quelques cahots sur le parcours.
La Mémoire des pierres suit Daisy Goodwill dura ses huit décennies de vie (de sa naissance à sa mort).
L’histoire de l’ouest du Canada, tout au long du 20e siècle, avec des personnages attachants et un style que l’on pourrait qualifier de poétique…une preuve ?
Citation:
Carol Shields a écrit:

Sa vie « jusque-là », donc, consista à accepter sans en perdre une miette les doses d’information mutilante qu’on lui présentait et à les remuer avec la petite cuillère de son désir.

Le genre de livre que le désir de faire durer, pour en savourer les qualités, combat le désir de le dévorer pour se laisser emporter par l’histoire …
Ces 3 romans mettent en œuvre une narration classique avec des personnages « ordinaires » qui vivent une vie ordinaire ! On se cale dans leurs traces et l’intérêt vient du dépaysement (pays, époques, cultures, métiers…) et de la qualité de l’écriture. Nous sommes les personnages !

Une soirée chez Larry commence de la même façon, le parcours d’un individu ordinaire…un adolescent maladroit qui devient un homme d’âge moyen rangé.
Mais là tout change, cet homme ordinaire a un « passe temps » extraordinaire, qui néanmoins est en liaison avec son métier de décorateur fleuriste (je vous laisse le découvrir dans le roman).
Lentement, mais sûrement, Carol Shields ausculte cette vie. Ce personnage est le centre du roman…nous ne sommes qu’observateur !
Quant à Bonté…le centre du roman n'est qu'interrogations ! La romancière ne nous montre plus des gens ordinaires mais une famille idéale et y déverse humour et colère face à cette question : qu’est ce que la bonté ? Nous sommes bousculés dans nos croyances ou pire (mieux ?)...dans nos certitudes…
_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 20:11 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature nord américaine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com