L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ecrivains, tous des psychopathes?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Parlons de... -> Pratiques culturelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 09:11 (2014)    Sujet du message: Ecrivains, tous des psychopathes? Répondre en citant

Un écrivain n'est-il pas toujours un peu un psychopathe?
Une question s’est posée hier au cours de notre réunion du club de lecteurs : comme j’étais la seule à émettre cette opinion, j’aimerais soumettre mon interrogation à l’avis expert des membres de ce forum.
Un écrivain est-il un homme (ou une femme) normal(e) ? Je m’explique : si tout va bien, si on ne souffre pas un peu, si nos expériences vitales se déroulent comme un long fleuve tranquille, est-ce qu’on éprouve le besoin de se mettre devant une feuille blanche pour le dire ? Autrement dit, est-ce qu’un écrivain n’est pas toujours plus ou moins un petit peu psychopathe, un petit peu « cabossé de la vie » ?
Nous tous, nous avons subi des heurts dans notre vie, mais pour en faire une œuvre littéraire, il faut un terrain propice : appelons-le sensibilité extrême, prédisposition exacerbée à l’extériorisation sous forme de synthèse.
Cette discussion venait après l’étude des auteurs suivants : Ph. Claudel, Maupassant, et dernièrement Olivier Adam .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Fév - 09:11 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 21:37 (2014)    Sujet du message: Ecrivains, tous des psychopathes? Répondre en citant

Avant de définir si les écrivains sont "psychopathes", ils convient de définir le terme...un écrivain est-il un être humain qui écrit, qui vend des livres, qui vit de sa plume ou qui se proclame tel ?

Ensuite, la psychopathie n'est pas vraiment définie clairement mais qui elle est souvent associée par le "grand" public avec tueurs en série.
D'une manière générale, le terme regroupe des manipulateurs sans empathie, narcissiques et asociaux, souvent violents. Pas vraiment "l'image" de l'écrivain mais je présume que le terme était choisi pour attirer l'attention..

Les écrivains - et les artistes en général, en tout cas ceux qui ont quelque chose à dire - sont souvent "cabossés par la vie" et ont tendance - revers de la médaille ? - à l'asocialité et à l'égocentrisme mais ils ne sont pas les seuls dans ce cas.
Que faut-il pour faire de ce cabossage une oeuvre littéraire ? Une alchimie entre prédispositions, ténacité, hasard et chance...comme tout dans la vie, non ?
_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Fév - 19:38 (2014)    Sujet du message: Ecrivains, tous des psychopathes? Répondre en citant

Oui, bien sûr, le terme “psychopathe “ tel que je l’ai employé était plutôt utilisé pour faire réagir les lecteurs du groupe…Et c’est un peu l’acception populaire, celle qu’on utilise dans les conversations de profane. Je n’ai pas les connaissances suffisantes pour employer ce terme sur des bases scientifiques. Ce que je veux dire, c’est que l’écrivain doit pas mal avoir « trébuché » dans son itinéraire de vie pour sentir le besoin d’écrire. Autre chose serait que tous ceux qui « trébuchent » aient la faculté de devenir écrivain. Ça, je n’y ai même pas songé.
Et puis je pense que l’écrivain a une autre fonction : sa façon d’encaisser, de ne pas encaisser, de se rebeller ou de baisser les bras devant ce qui ne va pas…se doit d’être, sinon universelle, (les grands écrivains en sont capables), tout au moins partageable avec son lecteur.
Autrement dit : souffrir, sentir, savoir l’écrire et obtenir que moi, lecteur, je dise en fermant mon livre ; « Ah ! C’est tout à fait ça !!!! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:55 (2017)    Sujet du message: Ecrivains, tous des psychopathes?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Parlons de... -> Pratiques culturelles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com