L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Magda Szabó (Hongrie)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature russe, d'Europe centrale et orientale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 14:50 (2014)    Sujet du message: Magda Szabó (Hongrie) Répondre en citant




"Avec Frau Szabo, vous avez pêché un poisson d’or. Achetez toute son œuvre, ce qu’elle a écrit et ce qu’elle écrira." écrivait Hermann Hesse.
Magda Szabó, née à Debrecen en 1917, poète à ses débuts, est l'une des plus populaires auteurs de pièces de théâtre hongrois des dernières décennies. Elle a, en outre, écrit des essais, ses mémoires et des traductions littéraires d'écrivains de l’antiquité ; de Shakespeare et de Glasworthy entre autres. Mais elle est avant tout prosateur (40 romans) ; ses œuvres ont paru dans 34 pays.

La Porte (Prix Femina étranger 2003)
Une belle écriture, sensible, fluide tout en restant porteuse de sens et de force.
Les personnages sont intéressants malgré le désintérêt visible de l’auteure pour tout ce qui n’est pas Emerence et sa tendance, à la limite du masochisme, à « charger » le personnage qui la représente, à moins que ce dernier ne soit qu’un symbole de son pays tel qu’il était…
Le personnage d’Emerence est magnifié, au-delà du raisonnable, comme le ferait une personne amoureuse. Avec brio certes mais trop c’est trop alors que les personnages secondaires, superbement esquissés, nous laissent sur notre faim. Seul Viola, le chien (mâle malgré son nom), tire son épingle du jeu. Sûrement d’ailleurs parce que son amour pour Emerence, lui aussi, est inconditionnel…et qu’il transpire tout le temps.
Néanmoins, son puissant message nous frappe de plein fouet : on n’aide pas les autres en suivant notre système de valeurs mais en suivant le leur…

Citation:
"C’était un de ces jours d’été où l’on n’a aucune raison de se protéger, nous étions dans le jardin en début de soirée sous un ciel teinté de mauve, et elle ne semblait pas à sa place parmi les roses. On sait parfois par intuition quelle fleur pourrait être quelqu’un, s’il était né fleur. Elle ne serait certainement pas une rose ; la rose, étalage presqu’impudique de carmin, n’est pas une fleur innocente. J’ai tout de suite senti que ce n’était pas la fleur d’Emerence, et pourtant je ne savais encore rien d’elle, encore moins quelle fleur elle eût été."

"Quand j’étais étudiante, je détestais Schopenhauer, plus tard j’ai compris que je devais retenir de sa théorie, que toute relation sentimentale est une possibilité d’agression, plus je laisse de gens m’approcher, plus il y a de voies par lesquelles le danger peut m’atteindre"

_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Jan - 14:50 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature russe, d'Europe centrale et orientale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com