L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ron Carlson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature nord américaine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Jan - 13:05 (2014)    Sujet du message: Ron Carlson Répondre en citant



Ron Carlson est né en 1947, en Utah. Il est l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de quatre romans qui ont reçu de nombreuses distinctions aux États-Unis. Il enseigne la littérature à l’Université de Californie, à Irvine, et vit à Huntington Beach. Le Signal, publié en 2009 aux États-Unis est son dernier roman.

Bibliographie:

  •  Le signal, 2009
  •  Cinq ciels, 2012
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 26 Jan - 13:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Jan - 13:06 (2014)    Sujet du message: Ron Carlson Répondre en citant

Le signal

4ème de couverture:
Citation:
Pour la dernière fois, Mack et sa femme, Vonnie, partent camper dans les montagnes du Wyoming afin de se dire adieu. Enlisé dans les dettes et l'alcool, Mack a peu à peu contraint Vonnie à renoncer à l'amour profond qui l'avait attirée vers l'Ouest, et la jeune femme a refait sa vie. Cette randonnée est un moment de complicité retrouvée, une ultime chance de se dévoiler l'un à l'autre. Pour Mack, cette expédition est aussi l'occasion d'exécuter une dernière mission pour le compte d'un intermédiaire douteux afin de sauver son ranch de la faillite. Au coeur des vastes étendues sauvages, guidé par un faible signal GPS, il doit retrouver une mystérieuse balise égarée lors d'un survol de la région. Mais cette mission se révélera bien plus périlleuse que prévu. Le Signal est un roman magistral combinant le destin d'un amour qui s'achève avec un suspense qui nous mène au paroxysme de l'angoisse. Un livre palpitant qui se lit d'une traite.


Fidèle à sa ligne éditoriale, les éditions Gallmeister, nous offre à nouveau un retour à la nature.
Ron Carlson, dans Le signal, non seulement nous emmène en randonnée dans le Wyoming, avec dans son écriture une manière presque invisible de vous projeter dans ces montagnes, de telle manière qu’en lisant, j’étais là-bas, le sac au dos, le bâton à la main à suer sur les chemins, et à (presque) admirer les lacs aux couleurs éclatantes.
Mis, il n’y a pas que cela, l’auteur ne se content pas d’un roman contemplatif, qui aurait pu devenir lassant.
Il met en scène un ex couple, qui se retrouve pour une randonnée d’adieu, en quelque sorte, comme au bon vieux temps, le temps où s’aimaient. Deux êtres qui le temps de 3 jours reprennent des gestes de vie commune .Mak sort de prison après avoir trempé dans des affaires pas très claires pour garder coûte de coûte le ranch familial. Vonnie, qui l’ épaulé, puis jette l’éponge, accepte ce dernier rendez-vous, sans savoir que Mack, n’a pas tout à fait rompu avec ses anciennes habitudes, et que la randonnée ne sera pas vraiment telle qu’elle l’avait imaginée. Et c’est cela qui va tenir le lecteur en haleine.
L’auteur nous amène à réfléchir sur la fin d’un amour, le couple, ou du moins de ce qu’il en reste, et sur la question d’un possible retour en arrière. Immanquablement le lecteur y pense : et si, finalement ………

Dans un style qui mélange le thème central de la nature, des grands espaces, de la beauté environnante que l’on contemple en même temps que nos deux compères, celui plus vif et direct des moments plus sportifs et plus virils, et, enfin, celui des souvenirs égrenés au fil de ce roman avec lesquels l’auteur nous fait « rentrer » dans les personnages, Ron Carlson, réussit à happer son lecteur, et à me happer, et m’entrainer passionnément dans cette histoire.
Revenir en haut
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Jan - 13:08 (2014)    Sujet du message: Ron Carlson Répondre en citant

Cinq ciel

Gallmeister (30 Août 2012)
264 pages


4ème de couverture
Citation:
Au cœur de l'Idaho et des montagne Rocheuses, trois hommes se trouvent réunis pour réaliser une étrange construction au-dessus d'un canyon. Chacun est muré dans son propre isolement et tente de fuir son passé Il y a d'abord Arthur Key, colosse taciturne qui a subitement quitté Los Angeles, puis le jeune et indolent Ronnie Panelli, petit voleur à la tire. Tous deux ont été embauchés à la hâte par Darwin Gallegos, lui-même en colère contre Dieu et les hommes après le décès accidentel de sa femme. Sur le site grandiose de ce chantier suspendu entre ciel et terre, une amitié profonde va se tisser entre les trois hommes qui se libèrent peu à peu de leurs obsessions, tandis qu'une ombre funeste plane sur le projet.


J’avais apprécié le premier roman de Ron Carlson, Le signal. J’attendais son nouvel opus , et ainsi confirmer ce que j’avais aimé… C’était risqué, j’ai parié, et j’ai perdu !!!
C’est peu dire si j’ai peiné à la lecture de ce livre ; un démarrage lent et haché, prémices de lendemains qui déchantent (quoi que parfois….) Le bon air de la montagne n’y a rien fait. Il m’a vite fallu trouver une parade imparable (dans ce cas, c’est un policier , ou rien).
J’ai peiné, encore, à la reprise…
Mais pourquoi au juste ? L’ouvrage ne manque pas d’atout : bien écrit, un contexte naturel bien défini, une narration bien menée, des personnages qui ont une présence.
Seulement voilà, un peu trop lent pour moi, trop viril …Et puis ces interminables scènes de chantier…c’est que je ne suis pas du métier, et que j’ai un peu de mal à imaginer tout cela ; d’ailleurs je ne sais même pas ce qu’ils construisent au juste. Tout cela n’est pas très clair, et devient assez vite ennuyeux, sauf, et ce furent ces moments de lumières qui me poussaient à continuer, les moments de vérité, ceux où enfin, le lecteur en apprend, un peu plus sur nos 3 types blessés par la vie, et sur ce qui les a poussé au fin fond de l’Idaho.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:35 (2017)    Sujet du message: Ron Carlson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature nord américaine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com