L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Jean Paul Dubois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 17:33 (2014)    Sujet du message: Jean Paul Dubois Répondre en citant







Jean-Paul Dubois est un écrivain français né à Toulouse le 20 février 1950.
Jean-Paul Dubois est un auteur particulièrement discret ; le petit texte qui le présente est le même sur tous ses livres et il est très difficile d'obtenir d'autres informations sur son compte. Le succès de ses derniers livres, en multipliant les interviews, a légèrement desserré l'étau, mais on est surtout frappé de constater qu'il réussit à parler longuement tout en ne disant que très peu de choses sur lui-même.
Il a suivi des études de sociologie. Il a été journaliste au service des sports de Sud Ouest, au Matin de Paris, puis grand reporter au Nouvel Observateur
Titres publiés
• Compte rendu analytique d'un sentiment désordonné, 1984
• Éloge du gaucher dans un monde manchot, 1986
• Tous les matins je me lève, 1988
• Maria est morte, 1989
• Les poissons me regardent, 1990
• Vous aurez de mes nouvelles, 1991
• Parfois je ris tout seul, 1992
• Une année sous silence, 1992
• Prends soin de moi, 1993
• La vie me fait peur, 1994
• Kennedy et moi, 1996 (ISBN 2020285398)
• L'Amérique m'inquiète, 1996 (ISBN 2757811975)
• Je pense à autre chose, 1997
• Si ce livre pouvait me rapprocher de toi, 1999
• Jusque-là tout allait bien en Amérique, recueil, 2002
• Une vie française, 2004
• Vous plaisantez, Monsieur Tanner, 2006
• Hommes entre eux, 2007
• Les accommodements raisonnables, 2008
• Le cas Sneijder, 2011
(Source Wikipedia)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Jan - 17:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Jan - 17:37 (2014)    Sujet du message: Une vie Française Répondre en citant

J’ai particulièrement apprécié Une vie française ; pour tout ce que ce livre m’a apporté : mise au point de souvenirs personnels, et surtout, pour moi qui ai vécu à la même époque que lui, mais dans un autre contexte, puisque je voyais tout cela depuis l’étranger, j’ai du plaisir à aligner en parallèle ma vision de la société française sur la sienne. Quelque chose comme l’envers et l’endroit d’un même tissu…..
Il commence avec l’arrivée de De Gaulle en 1958 et finit avec le deuxième mandat de Chirac.
C’est un homme de 54 ans, en pleine solitude, qui écrit sa vie en la divisant en tranches, au rythme des successions présidentielles. J’ai assez aimé ce principe : qu’on le veuille ou non, ces locataires de l’Élysée impriment leur marque sur nos vies. On peut aussi se demander si ce n’est pas le contraire et si ce sont bien plutôt les Français qui « forgent » leur président, et l’obligent à les suivre….Enfin, personne ne sort indemne de cette cohabitation de 7 ans, ou de 5 ans….
À travers ses souvenirs personnels, intimes, souvent douloureux, il arrive à passer en revue tous les grands débats de cette époque : la France guindée et bien-pensante de De Gaulle ; le grand chambardement de Mai 68 ; l’antimilitarisme, un petit peu d’herbe de temps en temps ; les lois sur l’avortement et sur la condition féminine ; le Larzac ; cette progressive découverte que le travail est une aliénation….
Puis, ce sont les heures troubles de l’époque Mitterrand, une société qui change et provoque chez le narrateur une sorte de retrait : la famille, les enfants, tout cela devient incompréhensible, étranger. Il lui reste le monde de la photographie, ce monde statique et noble entièrement consacré aux photos d’arbres. Il est surprenant que cet homme, qui n’a jamais pris de décision, soit comme pris à des pièges successifs, pièges souvent bénéfiques, parfois pervers. Pas d’ambition, une réussite professionnelle involontaire et octroyée par l’entremise de sa belle-famille. (Ce dont il ne semble d’ailleurs pas souffrir)
Et des petits cailloux semés au long du récit nous ramènent par petites touches insignifiantes au contexte politique. L’expédition rocambolesque d’une ONG en Roumanie, la chasse éperdue d’un cliché net de Mitterrand (pour une fois qu’il fait un portrait, son modèle semble fuir sous ses yeux…) Et la réflexion navrée de sa mère sur le paradoxe d’une France qui ne tolère pas la polygamie mais qui admire la double famille de son président.
L’écriture de Jean Paul Dubois semble sèche et sans pitié. Très masculin dans sa façon de considérer que le seul être doté de bon sens, c’est lui. Un peu irritant parfois par la cruauté de son jugement sur ses contemporains et en général sur tous ceux qui détiennent une parcelle d’autorité.
Comme si , quand on est un peu anarchiste et qu’on est malgré tout rentré dans le rang, on ne pouvait s’en sortir qu’en bougonnant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 00:17 (2014)    Sujet du message: Jean Paul Dubois Répondre en citant

nihilobstat a écrit:
Très masculin dans sa façon de considérer que le seul être doté de bon sens, c’est lui.
Effrayé

Je n'ai lu qu'un livre de ce "monsieur" Mr. Green , livre qui ne n'a guère convaincu...

Vous plaisantez monsieur Tanner :
L’histoire est simple. Un homme hérite d’une énorme maison pleine… de travaux à effectuer.
Sa bataille contre les différents corps de métier commence !
Pas désagréable à lire mais peu consistant, l’équivalent d’un thé dans l’alimentation.
200 pages en gros caractères, avec plein de blancs…le thé est léger…
Le commencement, avec l’histoire des 2 premiers couvreurs me paraît peu crédible mais, par la suite, ça s’améliore…
Quelques personnages sont plutôt bien décrits mais il ne pousse pas assez loin, il effleure un sujet qui aurait mérité une attaque moins dilettante et un personnage principal plus cohérent. Par exemple, Il est assez passif pour ne pas aller acheter lui-même une bâche à 100 euros qui aurait sauvé son toit alors qu’il connaît le métier de couvreur mais suffisamment actif pour vendre sa maison et rénover celle qu’il hérite en entreprenant des travaux gigantesques auquel il participe jour après jour ?

_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 08:13 (2014)    Sujet du message: Jean Paul Dubois Répondre en citant

J'ai lu Vous plaisantez, M. Tanner, moi aussi. Ça ne vaut pas le coup d'en parler. Mais le reste est nettement mieux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nihilobstat
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2014
Messages: 134
Localisation: Galice. Espagne
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:00 (2014)    Sujet du message: Jean Paul Dubois Répondre en citant

Un vrai délice: je relis pour le club Les accommodements raisonnables. Que de choses intéressantes, que d'humour (toujours un peu grinçant, c'est vrai...)
Je vais en faire une cure. Ça me fera du bien.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:43 (2017)    Sujet du message: Jean Paul Dubois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com