L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rabee Jaber [Liban]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature africaine et du Moyen-Orient
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:49 (2014)    Sujet du message: Rabee Jaber [Liban] Répondre en citant



Romancier et journaliste libanais Rabee Jaber est né à Beyrouth en 1972. Il a été rédacteur en chef de l'Afaq, le supplément culturel hebdomadaire du journal Al-Hayat, depuis 2001. Son premier roman, Master of Darkness, a remporté le Prix du Choix de la Critique en 1992. Depuis, il a écrit 16 romans, dont L'Odyssée du grenadin (publié en allemand en 2005), Berytus: Une ville sous la terre (publié en français par Gallimard en 2009), Amerika, qui a été sélectionné pour l'IPAF en 2010, et les Druzes de Belgrade qui a remporté le prix en 2012.


Ouvrages:


* Master of Darkness (1992)
* L'Odyssée du grenadin (non traduit en français)
* Berytus:Une ville sous terre ( Gallimard,avril 2009)
* Les Druzes de Belgrade (Prix international pour la fiction arabe, 2012)
* Amerika (Gallimard, mai 2013)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:51 (2014)    Sujet du message: Rabee Jaber [Liban] Répondre en citant

Amerika
Gallimard (Avril 2013)
528 pages

4ème de couverture:

 
Citation:
En 1913, la jeune couturière Marta Haddad quitte Beyrouth pour rejoindre son mari Khalil, parti travailler aux États-Unis peu de temps après leur mariage. La traversée est une épreuve, tout comme le séjour en quarantaine à Ellis Island, mais Marta a confiance en l'avenir et en cette terre d’accueil. Le choc est pourtant immense quand elle découvre que son mari vit avec une Américaine en Louisiane et qu'il ne l’attend déjà plus… Marta se ressaisit, devient d’abord vendeuse itinérante avant d’ouvrir un magasin à Philadelphie. Khalil perd la vie au milieu des troupes américaines pendant la Première Guerre mondiale, elle peut donc se remarier et épouse Ali Jaber, lui aussi d’origine syrienne. Mais la crise de 1929 frappe de plein fouet, et pour échapper à la misère Marta n’a d’autre choix que de s’installer sur des terres agricoles achetées avant la crise en Californie, avec Ali et leurs quatre enfants. Un nouveau départ - un de plus, dans la vie de Marta, héroïne attachante de cette vaste fresque de l’immigration que constitue Amerika.

Comme beaucoup avant elle, Marta arrive sans le sou sur le sol américain dans l’espoir d’un avenir meilleur, et de retrouver son mari parti quelque temps avant elle. Elle retrouvera son mari mais pas forcément de la meilleure façon qui soit. Quant à son avenir, c’est à elle seule qu’elle le devra.
Marta vient de Syrie ; elle a le caractère endurci, et la volonté chevillée au corps. Les coups durs, les crises et les chagrins ne manquent pas, mais elle fait front, travaille, s’intègre, vacille sans jamais chuter. Jusqu’à son dernier souffle sa vie ne sera qu’effort, résistance et confiance absolue en l’avenir.

Dans ce très beau roman, Rabee Jaber brosse le portrait simple et sincère d’une femme attachante, et, s’attache à retracer le parcours migratoire aux USA . Ce rêve américain fait de sueur et de larmes, mais émaillé de superbes moments de solidarité.

Le narrateur se fait discret ; et c’est par petite touche que le « je » guide le lecteur vers l’identité de ce narrateur, ou vers un conteur tout droit sorti des légendes arabes. Qui sait ?
Le procédé allège considérablement une construction linéaire qui, autrement, aurait pu lasser. Les chapitres sont courts, et donnent de fait du rythme et de l’énergie à cette histoire prenante et très plaisante à lire. C’est avec regret que l’on quitte cette famille, et surtout cette femme courage.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:23 (2017)    Sujet du message: Rabee Jaber [Liban]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature africaine et du Moyen-Orient Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com