L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Hyam Yared [Liban]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature africaine et du Moyen-Orient
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:53 (2014)    Sujet du message: Hyam Yared [Liban] Répondre en citant



Hyam Yared est née en 1975 à Beyrouth où elle vit avec ses trois filles.

Poète et nouvelliste, elle a publié trois recueils de poésie qui lui ont valu des prix et de nombreuses invitations dans des festivals de poésie, notamment au Canada, au Portugal, au Mexique et en Suède.

Bibliographie:

Romans

* Sous la tonnelle (Sabine Wespieser, 2009),
* l’armoire des ombres (Sabine Wespieser, 2006)
* La malédiction ( éditions des équateurs,2012)

Poésie

* Reflets de lune (Dar An-Nahar éditeurs, 2001),
* Blessures de l’eau (Dar An-Nahar éditeurs, 2004)
* Naître si mourir (Editions Idée bleue, 2008).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:53 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mimipinson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 19:55 (2014)    Sujet du message: Hyam Yared [Liban] Répondre en citant

La malédiction
Editions des équateurs (Août 2012)
185 pages

4ème de couverture:

 
Citation:
Qu’est que la malédiction pour une femme ? De vivre dans un monde marqué par la domination de la virilité et la transmission des valeurs masculines. Hala — ce qui signifie la beauté — est une jeune femme libanaise née dans les années 1970. Elle vit à Beyrouth, entre culture arabe et occidentale. Elle reçoit une éducation dans une école catholique et doit subir le rigorisme de sa mère qui la persécute : ses fréquentations, sa gourmandise, sa sensualité, son poids.
Hala s’éveille aux plaisirs, découvre son corps et surtout qu’elle est une femme c’est à dire un être sans sexe proéminent. Elle va devoir conquérir sa féminité dans un pays où les femmes sont soumises à la puissance des hommes, à la domination de la religion et à la dévoration des mères. Dans un pays menacé par l’invasion de la Syrie, Hala doit se battre jusqu’au meurtre pour se libérer et simplement respirer.
Dans un style volcanique et avec un humour satirique, Hyam Yared raconte l’histoire terriblement vraie de Hala, une héroïne d’aujourd’hui au cœur d’une tragédie antique. Hala n’est pas une seulement une femme vivant dans un pays arabe, c’est une femme universelle, une Antigone sacrifiée au nom de l’ordre de la société masculine.
Un roman d’une force inouïe, d’une beauté ravageuse qui devrait marquer la rentrée littéraire.
« La mère souffrait de n’avoir pas choisi mon ADN. Je la comprenais. Moi j’aurais voulu choisir un vente formaté à ma recevoir. »

Une couverture rouge sang, un corps féminin à l’attitude explicite, comme pour mieux avertir le lecteur qu’il aura dans les mains un ouvrage qui le chahuter. Couverture qui m’a attirée tel un aimant, et dont le sujet me rappelait d’autres ouvrages marquants.
En effet, bien que prenante, la lecture de l’ouvrage n’en demeure pas moins difficile dans les thèmes et la violence intérieure des personnages.
Livre de femme, qui ne met en scène que des femmes.
Nous sommes au Liban, pays déchiré, toujours à la merci de ses voisins envahissants ; pays multiculturel où même quand on est chrétien, il ne fait pas bon être femme.
Hala vit un calvaire, entre une mère, « La mère » comme elle la nomme qui la rejette, lui fait subir les pires humiliations, la brime, l’emprisonne, et plus tard, une belle mère « Rayon X » qui ne la verra jamais autrement qu’un ventre à engendrer des « mâles », mais indigne d’en être la mère plus tard….
Hayam Yared, dont j’ignorais tout, donne un style à son ouvrage fait à la fois de lyrisme, et de mots et phrases choc.
Un livre qui peut ne pas plaire à tout le monde, mais qui en interpellera d’autres.
Un livre passé complètement inaperçu à sa parution, et qui pourtant aurait mérité plus d’attention tant il bouscule, interroge.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:48 (2017)    Sujet du message: Hyam Yared [Liban]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature africaine et du Moyen-Orient Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com