L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Murakami Ryû (Japon)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature asiatique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 22:32 (2014)    Sujet du message: Murakami Ryû (Japon) Répondre en citant



Citation:
Ryū Murakami, de son vrai nom Ryūnosuke Murakami, né le 19 février 1952 à Sasebo est un écrivain, scénariste et réalisateur japonais (sans lien de parenté avec son contemporain Haruki Murakami).
Auteur très prolifique, il a publié une trentaine de livres dont les plus célèbres sont ses deux premiers romans, Bleu presque transparent (prix Akutagawa en 1976, vendu au Japon à un million d'exemplaires en six mois), qui retrace quelques jours de la vie d'un groupe d'adolescents, entre sexe, drogue et rock, et Les Bébés de la consigne automatique (1980). Il a également reçu le prix Yomiuri en 1998 pour Miso Soup.
(Wikipédia)

Du style, de l’imagination et une vision plus que pessimiste de la nature humaine, absolument désespérée…
Ne cherchait pas l’espoir dans ses romans, vous ne le trouverez pas, les naïfs sont manipulés, les victimes deviennent d’excellents bourreaux et les moutons sont tondus. On assassine allégrement, sans émoi, naturellement.
L'inéluctable règne. C’est tranchant, froid, clinique…un constat apocalyptique de la société japonaise à la Bret Easton Ellis.
La distance fait partie de son style…il dresse un constat, il ne s’implique pas comme acteur, il n’est que spectateur du bourbier qu’est devenu la société japonaise.

Les bébés de la consigne automatique est sûrement son meilleur roman notamment parce que Ryû réussit particulièrement bien ces « bébés » héros, ce qui est moins vrai dans ses autres romans il me semble…
Le sujet, particulièrement émotionnel, est bien exploité et le livre nous tient en haleine.
En effet, comment ne pas être intéressé par le mode de fabrication d’assassins par une société dite civilisée…

Ceci dit, la volonté de pousser toujours plus loin la barre fait que notre auteur la pousse souvent trop…c'est vraiment dommage car le bougre a du talent.
_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Jan - 22:32 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hesperide
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2014
Messages: 148
Localisation: Entre deux pages d'un livre
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 25 Avr - 08:42 (2014)    Sujet du message: Murakami Ryû (Japon) Répondre en citant

  
 
 
Miso Soup - Murakami Ryu 
 
 
 

J'ai ce livre en francais dans ma bibliotheque depuis longtemps, mais je ne m'etais pas decidee a l'aborder. Finalement - munie de tout mon courage, je l'ai fait.
 
 
 
 
 
 
Miso Soup de Murakami Ryu – un roman ecrit avec beaucoup de talent, avec une parfaite maitrise de l’intensification de la suspense et du surprenant et etrange et avec un imoprtant regard scrutant, penetrant et revelant vis-a-vis des realites du Japon d’aujourd’hui. 


 
A la fin du roman, on comprend l’allusion du titre – cette Muso Soup typique pour le Japon est faite de n’iporte quoi « 
 
Citation :rien de ferme n’emerge

– et l’americain Frank se voit comme  
 
 
Citation :ces petit bouts de legume qui surnagent
» - c’est la societe japonaise d’aujourd’hui ou toutes les anciennes valeurs (sans avoir disparu) sont privees de sens, ou des lyceennes se prostituent le plus souvent sans etre necessiteuses, ou le salarymen est ecrase par son travail qui le tue malgre que le Japon est un des pays surdeveloppes. La ville de Tokyo de nos jours semble avoir perdu tout attrait en ce qui concerne les anciens endroits de plaisir si typiques et traditionnels pour le Japon d’avant. Ce cote du roman est presente par l’auteur avec pessimiste face a l’indifference des japonais par rapport a leur societe ou les limites de l’humain s’estompent. 
 
 
Le personnage principal, Kenji (20 ans)est representant de la jeunesse japonaise moderne, « 
 
 
 
Citation :sans rapport aucun avec religion, la pensee, la philosophie et lhistoire de notre pays »
; sans moeyns de faire des etudes, il survit en sevant de guide a des touristes etrangers, « libidineux et debauches » dans les endroits des bas-fonds des quartiers de plaisir – bars a putes, bars lingerie, peep show avec service supplementaire – tout cela inspire du degout et du desespoir. 
 
Miso Soup ne manque pas de crime, de sexe, de violence, mais cela s’insere tres bien dans le fond general et dans les suggestions de l'auteur sur le Japon et les japonais d'aujourd'hui. 
 
 
 

_________________
On est aussi grand que ses reves.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:44 (2017)    Sujet du message: Murakami Ryû (Japon)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature asiatique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com