L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum
L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Barbara Pym (Angleterre)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 22:43 (2014)    Sujet du message: Barbara Pym (Angleterre) Répondre en citant


Citation:
Après des études d'anglais au St Hilda's College d'Oxford, elle compose un premier roman, Comme une gazelle apprivoisée, qu'elle achève en 1936, à l'âge de 22 ans. Malgré des tentatives répétées auprès de nombreux éditeurs, elle ne parvient pas à le faire publier. Ces refus ne la découragent pas assez pour l'empêcher d'entreprendre la rédaction de nouvelles et même d'un nouveau roman, Crampton Hodnet, qui connaîtra une publication posthume en 1985.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle est brièvement à l'emploi du Bureau de la Censure, sis à Bristol. Puis, elle s'engage dans le Women's Royal Naval Service. À la fin du conflit, elle travaille à l'International African Institut de Londres pendant quelques années, et joue un grand rôle dans la publication de son journal Africa, ce qui explique les nombreuses apparitions d'anthropologues dans ses romans. À cette époque, elle occupe avec sa soeur cadette Hilary un appartement du quartier de Pimlico. Pendant ses temps libres, elle se convainc de réviser entièrement Comme une gazelle apprivoisée qu'elle soumet, cette fois avec bonheur, à un éditeur. Le roman paraît en 1950 et rencontre l'assentiment de la critique.

Sa carrière littéraire est singulière à cause d'une longue éclipse entre 1963 and 1977, période pendant laquelle, en dépit de son succès passé et de sa popularité croissante, elle ne parvint pas à trouver un éditeur pour ses romans hautement comiques.
(Wikipédia)

Barbara Pym est une "femme remarquable" avec une carrière littéraire non moins remarquable. A aucun moment, elle ne laissa ses succès, ou ses absences de succès, commerciaux l'empêcher d'écrire ce qu'elle avait envie d'écrire...probablement l'un des écrivains anglais les plus sous-estimé du siècle !

Des femmes remarquables :
A coup de petites phrases anodines mais assaisonnées d’arsenic, Barbara Pym symbolise parfaitement l’humour anglais…décalé et parsemée d’auto-dérision.
Sa plume ne ménage personne et se révèle d’une causticité particulièrement efficace sous un aspect faussement naïf…
Nous suivons Miss Lathbury dans son environnement douillet, sécurisant et ennuyeux au sein d’une paroisse anglicane.
La simplicité de l’histoire ne fait que souligner la finesse des remarques mais en aucun cas le mépris des personnages car il y a une certaine tendresse pour eux dans la prose de l’auteur même si on y sent comme de la déception face à leur auto-enfermement…nous partageons alors avec l’auteur le goût ambigu de la douce amertume…
_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Jan - 22:43 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hesperide
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2014
Messages: 148
Localisation: Entre deux pages d'un livre
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 08:00 (2014)    Sujet du message: Barbara Pym (Angleterre) Répondre en citant

J'ai lu "La douce colombe est morte".
Il etait si delicieux de plonger dans l'ambiance de ce roman. L'action se deroule a Londres et dans la campagne environnante, au debut du XXème siècle. Dans une salle des ventes, Leonora, femme entre deux ages a l'allure fort distinguee, fait la connaissance de Humphrey Boyce et de son jeune neveu, James. Ils sont antiquaires et s'interessent tous deux a cette dame si "epanouie" pour son age. Leonora est habituee a avoir des admirateurs tels que l'oncle : plutot ages, galants, riches, mais souvent un peu ennuyants. Et voila que le beau jeune homme James, l'attire bien plus. C'est ainsi qu'une relation oscillant entre amour filial, amour maternel, et amour tout court nait entre ces deux personnages. Mais James navigue aussi vers d'autres horizons de l'amour. On dirait un homme qui papillonne pas mal, ce qui d'apres moi, n'etait pas dans les moeurs de l'epoque.

J'ai aime aussi les personnages secondaires comme la vieille Miss Caton qui aide Humphrey Boyce a la boutique d'antiquites. La pauvre petite vieille a une tasse a grossiere facture ou elle boit son the qui fait honte a son patron et elle doit se cacher dans l'arriere-boutique. Meg, une des amies de Leonora est aussi une femme "accrochee" a un jeune homme qui se fiche d'elle. Il est difficile de vieillir, pour une femme !

Le milieu d'antiquaires dans lequel evoluent les personnages permet au lecteur de decouvrir bon nombre d'objets interessants, plutot de style victorien, puisque tel est le gout de Leonora.

J'ai beaucoup apprecie la plume de Barbara Pym, avec une belle pointe d'humour ou d'ironie, une cruelle realite (Leonora n'a pas de scrupules a mettre une petite vieille dans la rue) et quels personnages au caractere si bien trempe! 
_________________
On est aussi grand que ses reves.
Revenir en haut
sousmarin
Plume aguerrie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 346
Localisation: Sarthe
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 22:01 (2014)    Sujet du message: Barbara Pym (Angleterre) Répondre en citant

Les règles du "papillonnage" étaient différentes mais il n'existait pas moins pour autant et les bébés n'arrivaient pas avec les cigognes... Trait d'humour

Pour en revenir à notre chère Barbara Pym, sa plume symbolise toute la quintessence de l'humour anglais dans sa grande tradition : noir, serré et tout en finesse. Clin d'oeil
_________________
Hier encore un,
Chaque pétale de neige,
Redevient de l'eau.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:42 (2017)    Sujet du message: Barbara Pym (Angleterre)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'ancre des lecteurs - forum littéraire du livre, forum sur la littérature Index du Forum -> Le cœur du forum : critiques littéraires libres de nos lectures, des auteurs et des livres -> Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com